CNC partenaire OMA

Le Covid-19 un révélateur des faiblesses de la mondialisation pour la France     

Thierry Bianchi 2017 100Chères toutes et tous,
Je vous souhaite en bonne santé vous et vos proches.
Le Conseil d’Administration du CNC s’associe à tous les citoyens qui disent MERCI aux personnels de santé et à toutes celles et ceux qui, par leurs activités, permettent au pays de fonctionner et de prendre en charge les personnes souffrantes du Covid-19.
Nous traversons une période cruelle, notre santé est en danger et notre activité professionnelle au ralenti ou à l’arrêt pour beaucoup d’entre-nous. Nombre d’entreprises libérales connaissent une situation compliquée sur le plan de la trésorerie et les mesures d’aide gouvernementale ne sont pas étendues à toutes les entreprises. Quoiqu’il arrive la reprise économique sera très difficile.
Au-delà de ce constat accablant, une indignation est déjà présente parmi nos concitoyens.
Pour quelle raison la France a-t-elle délocalisée une partie de ses activités stratégiques, y compris sur le plan sanitaire ?
Pour quelle raison les politiques qui gouvernent ce pays ont-ils été sourds aux demandes des personnels soignants qui nous alertent sur l’état de déliquescence des urgences dans nos hôpitaux ?
Pour quelle raison avons-nous laissé se dégrader à ce point nos EHPAD qui manquent de moyens en personnel ?
Les coachs le savent bien. L’investissement dans l’humain est essentiel pour permettre à une entreprise de durer dans le temps, d’éviter les burn out, les turn over et tous les autres maux inhérents à une mauvaise gestion des organisations.
Alors OUI accompagner la France devient une nécessité dans cette reconstruction qui s’annoncera difficile. Le 15 avril 2019 au Conseil Economique, Social et Environnemental, le CNC associé à l’Observatoire des Métiers de l’Accompagnement lançait un cri d’alarme « Accompagner ou décliner ».
Il est de notre responsabilité d’accompagnant d’être force de proposition et d’adopter une stratégie de lobbying afin de démocratiser l’accompagnement de nos concitoyens, chacune et chacun dans nos fonctions et engagements associatifs.
Formons la chaine d’union de toutes les femmes et hommes de bonne volonté afin de donner un nouvel élan à la France, à nos métiers en tensions, sans renouer avec les égoïsmes et les errements du passé.
Je vous souhaite en bonne santé dans les semaines qui viennent.

Thierry Bianchi
Président du Cercle National du Coaching