Nos partenaires & soutiens

Liste des partenaires du CNC qui soutiennent la démarche conjointe CNC/SYCFI de reconnaissance du métier de coach et d’obtention d’un code APE coaching.

REPAIRA

Réseau des professionnels de l’accompagnement et de l’intervention par la recherche-action.
Le réseau REPAIRA rassemble des professionnels de l’accompagnement individuel et collectif spécialisés dans l’intervention par la recherche-action.
Ces praticiens sont dans leur majorité diplômés d’un master 2 de Consultant accompagnateur de projets individuels, collectifs et de VAE par la recherche-action de l’université Paris 3 – La Sorbonne Nouvelle.
Ils sont issus de champs professionnels variés tels que l’entreprise, le secteur social ou associatif, l’économie sociale, l’éducation spécialisée, le management et le conseil.
Leurs interventions s’adressent aussi bien à des entreprises privées, des institutions publiques, des associations ou des particuliers.

Lee Hecht Harrison Dirigeants & Managers

Lee Hecht Harrison-Altedia est un cabinet de conseil en ressources humaines.
Lee Hecht Harrison-Altedia compte plus de 2000 clients de toute taille et tous secteurs confondus et regroupe 750 collaborateurs répartis sur plus de 80 bureaux sur l’ensemble du territoire.
Lee Hecht Harrison et DBM, pionniers dans la Transition de carrière et le Développement des Talents ont joint leurs forces en 2011 pour en devenir le nouveau leader mondial. A Paris, l'accompagnement des Dirigeants et des Managers est assuré par Lee Hecht Harrison-DBM Dirigeants.
Altedia Digital est un laboratoire d’innovation au service de toute l’entreprise

Comité Mondial pour les Apprentissages tout au long de la vie.

Le CMA est composé de professionnels de l’éducation et de la formation, chefs d’entreprise, chercheurs, universitaires, étudiants, professeurs, formateurs, élus, éducateurs, originaires de tous les pays et de tous les secteurs de la société civile, éducatifs, économiques, associatifs et administratifs.
Le CMA est une Organisation non gouvernementale internationale auprès de l’UNESCO.

Groupe ESG à Paris.

Le Groupe ESG est un groupe français d’enseignement supérieur. Avec sept écoles à Paris, c’est le premier groupe d’écoles de commerce parisiennes en nombre d’étudiants. Il compte également cinq écoles en régions, permettant ainsi aux étudiants et aux entreprises de bénéficier d’un maillage important du territoire, et s’étend à l’international grâce à ses programmes délocalisés.
Fort de ses 40 ans d’histoire et d’expérience, de ses implantations géographiques, de son appartenance au réseau Studialis, de ses 6000 étudiants aux profils variés, de son réseau d’Anciens et d’entreprises partenaires, le Groupe ESG apporte aux étudiants et aux professionnels une offre de service qui se distingue par son originalité et son sérieux, en formation initiale et en formation continue.
Centré sur la réussite de ses élèves qui passe par leur professionnalisation, son objectif est de leur développer au maximum leur employabilité, comme l’attestent les titres certifiés que délivrent ses écoles.

EUROGROUP Consulting

Cabinets de conseil en stratégie, management, organisation.
1200 consultants dans 35 implantations, 400 consultants en France.
60 millions de Chiffre d’Affaire.

OBEA

Les 70 experts d’OBEA sont capables de mettre en œuvre des démarches incluant tous les métiers de la transformation RH, Managériale et Culturelle.
Les 70 experts d’OBEA interagissent au sein de 5 grands pôles :

  • Conseil & Management
  • Learning & Développement
  • Opinion Interne
  • Un laboratoire d’Innovation Digitale
  • Une Agence de Communication

OBEA a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros.
Les approches pluridisciplinaires d’OBEA, ses expertises pointues s’incarnent naturellement dans ses dirigeants.

Dirigeants & Partenaires

Cabinet de Coaching et Outplacement.
Des experts coachs certifiés, tous d’anciens dirigeants qui ont connu des périodes de transition professionnelle.

PRADITUS

Praditus est né en 2014 d’un constat simple : le développement des talents est une approche efficace mais malheureusement réservée à quelques privilégiés dans l’entreprise. « Comment faire d’ailleurs autrement ? Il n’y aura jamais assez de RH dans l’entreprise pour accompagner individuellement chaque salarié… ». C’est pourquoi Yohan Ruso, fort de son expérience entrepreneuriale, et Andrés Davila, enseignant chercheur et docteur en management, ont eu à cœur – avec l’ensemble des collaborateurs de Praditus – de développer une approche individualisée, accessible et bienveillante qui permet à chacun de se développer en toute autonomie.
Grâce à de nombreuses reconnaissances académiques et professionnelles, Praditus accompagne depuis 2014 plusieurs grandes entreprises, ETI ou startups françaises et européennes dans une politique d’innovation RH et de développement des compétences.
Les résultats : des collaborateurs impliqués et adoptant de meilleures pratiques individuelles et collectives pour plus d’efficacité, une meilleure satisfaction clients ainsi qu’une vision positive de la fonction managériale.

Des personnalités qui nous soutiennent :

Barberine Mei, Directeur juridique Eurotunnel, retraitée
Jean Daniel Gil Manager CCI Paris
Jean-Charles HERRENSCHMIDT, Administrateur du groupe Métin (1000 personnes)
Nathalie Giraudeau, Directrice Centre Photographique d'Ile-de-France
Dominique de Villebonne, Directrice de l'Agence Val de Loire, Déléguée pour la Région Centre Val de Loire de l'ONF
Jean Michel CAZALON, Dirigeant SNE (service nettoyage entretien)
Sam BAHSOUN, Managing Director / Associate France Kitchen
Martine Morel, Dirigeante de "Humanisme et organisations" (société d'édition)
Guillaume Fontaine, Administrateur Centre Photographique d’Île-de-France
Franck Vivier, Président société SODIAS – passé président de l'ANDRH 77
Gérard Le Duc, Passé président de la CGPME 77 ancien membre élu de la CCI 77
Didier Dezoubri, Managing Director Dayton Progress France
Christine TOURNAIRE, Trésorière de Dirigeantes Actives 77
Chantal Setbon, Passée présidente de l'Association des Chefs d'entreprise de Marne la Vallée. Fondatrice de l'école des Chefs d'entreprise de Marne la Vallée
Véronique POITRAULT, Président – Directeur Général. Managing Director Le Manoir de Gressy

 

Communiqué de presse du Cercle National du Coaching - Le 20 novembre 2017

Réforme de la formation professionnelle :

Les propositions du Cercle National du Coaching

Le Cercle National du Coaching rassemble les managers et les coachs qui veulent un coaching en action fondé sur une éthique.
Le Cercle National du Coaching est un think tank, fondé sur un réseau de consultants experts et d'entreprises. Il oeuvre pour le développement de l’accompagnement individuel et collectif dans le cadre du management des hommes et des organisations.
Le Cercle National du Coaching a la conviction qu'un accompagnement managérial de qualité qui comporte une vision de réussite individuelle à travers le collectif, de promotion individuelle et de maintien ou de développement de l'employabilité, donne de la valeur à l'entreprise et contribue à la performance des salariés.
Le Cercle National du Coaching n’est pas un centre de formation.
Par l'ensemble de ses activités, le Cercle National du Coaching fait progresser l'idée du coaching, son éthique et la performance de l'accompagnement individuel et collectif.

Le CNC est membre du Collectif des présidents pour l’amélioration de la formation professionnelle et de l’apprentissage qui est constitué de vingt-et-une associations et organisations impliquées dans les questions de formation professionnelle et d’apprentissage. Ce collectif a été créé le 15.02.2013 lors du débat législatif préparatoire à la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale. Dans ce cadre, il a remis au Président de la République le 7.02.2014 un rapport intitulé « Réussir les transitions » (wcfel.org/lll/?p=2376). Par ailleurs, le Collectif des présidents a organisé en juin 2017 un « Grand oral des candidats » sur le thème de la formation professionnelle lors du débat des élections présidentielles de 2017.
Ce collectif est porté par le Comité Mondial pour les Apprentissages tout au long de la vie (CMA) lui-même partenaire de l’UNESCO.

Récemment dans le cadre d’un échange avec le SYCFI notre think tank a souhaité s’associer au débat en cours sur la réforme de la formation. En vue des réformes à venir, le SYCFI initie une concertation pour élaborer des propositions qui seront faites à la Ministre du travail, Madame Muriel Pénicaud.

Cette initiative est soutenue par la DGEFP (La Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle) et les travaux seront menés conjointement avec la CSFC (Fédération des Chambres Syndicales des Formateurs Consultants,) qui, comme le SYCFI, représente les indépendants de la formation et du conseil.
Sur les conseils et en concertation avec le SYCFI, le CNC a produit une fiche métier du coaching, sur le modèle très efficace de la fiche ROME (Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois) de Pôle emploi.

Proposer une définition du métier de coach c’est reconnaître le professionnalisme des acteurs de l’accompagnement professionnel. Cette proposition s’inscrit dans ce contexte inédit d’une transformation de la formation professionnelle, portée par notre think tank qui entend défendre la profession de coachs, dans une indépendance par rapport aux écoles de pensée, personne n’étant lésé par ses propositions.

Le Cercle National du Coaching fait la proposition d’obtenir pour la profession de coach un code APE (activité principale exercée), qui pourrait être étendue aux consultants formateurs.
La légitimité d’un code APE et de la reconnaissance par l’Etat, porte sur l’accompagnement des salariés et des fonctionnaires dans leur parcours professionnel.

Nous sommes partenaire du SYCFI dans cette démarche d’organisation de nos professions.

Aussi sous la demande de nos adhérents, nous avons mis en place, sous l’égide de notre Comité scientifique, une certification de coachs qui n’est liée à aucune école de coaching mais professionnalisante. Le Cercle National du Coaching agit pour affirmer une identité collective autour de valeurs, de principes et de pratiques de la profession de coach et plus largement de professionnels de la relation d’aide en milieu de travail.

Notre think tank se donne pour mission de rendre service aux différents acteurs de l’accompagnement et au ministère dans le cadre des transformations à venir de la formation professionnelle.

Thierry Bianchi
Président du Cercle National du Coaching

La fiche Métier de coach selon le ROME

(Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois)

Appellations

  • Coach professionnel interne ou externe
  • Coach de vie
  • Coach scolaire
  • Coach sportif
  • Manager-coach
  • Formateur-coach
  • Coach d’équipe
  • Coach d’organisation
  • Coach stratégique

Définition

Accompagner une personne, une équipe ou une organisation pour dépasser une situation donnée et gagner en autonomie. Le coach intervient dans un cadre professionnel ou personnel.

Accès à l'emploi métier

Cet emploi/métier est accessible avec une formation permettant d’acquérir les connaissances en termes théoriques, méthodologiques, d’outillage, de posture

Conditions d'exercice de l'activité

L'activité de cet emploi/métier s'exerce au sein de toute organisation publique et privée.
Elle se réalise au travers d’un nombre défini de séances, précédées d’une définition des objectifs et conclues par une réunion de synthèse.

• Relation hiérarchiques et fonctionnelles

Le coach est indépendant, impartial au regard des enjeux, tensions ou conflits qui pourraient traverser l’organisation.

• Astreintes

Disponibilité dans le cadre du calendrier et hors du calendrier

• Champs d’autonomie et de responsabilité

  • Agit dans l’intérêt du coaché
  • S’engage et se limite à ses seuls champs de compétences
  • Conduit le processus du coaching en autonomie et confidentialité
  • Dans l’accompagnement individuel et collectif ouvert à toutes et à tous
  • Fait le lien entre le professionnel métier et le monde du travail pour dépasser une situation
  • Aide la personne à faire émerger ses savoirs-être et savoir-faire propres à elle

Compétences de base

  • Le coach professionnel est en mesure d’expliciter les fondements théoriques, des courants, méthodes et outils sur lesquels il fonde sa pratique.
  • Le coach utilise des méthodes et outils dont il reconnait qu’ils peuvent faire l’objet de débats contradictoires et ouverts entre professionnels.
  • Le coach s’appuie une charte d’éthique qui sert de référence auprès d’un médiateur en cas de conflit entre coach et coaché
Savoirs
Savoir-faire
Savoir-être
  • Connaître des concepts, des méthodes et des outils d’accompagnement
  • Avoir une culture générale
  • S’approprier la posture de coach
  • Conduire le processus de coaching
  • Mener un entretien exploratoire
  • Analyser le contexte et la situation du coaché
  • Amener le coaché à fixer ses objectifs
  • Établir le contrat de coaching et les conditions particulières d’intervention
  • Contractualiser la relation avec le donneur d’ordre et le bénéficiaire
  • Effectuer la mise en oeuvre et le suivi de la démarche permettant d’atteindre les objectifs d’amélioration définis dans le contrat d’intervention
  • Mener un processus d’élucidation situations bloquantes, au cours d’un ou plusieurs entretiens
  • Réguler une relation interpersonnelle/ Maîtriser les règles de la relation duelle
  • Travailler sur des problématiques concrètes du coaché
  • Mettre à distance ses propres émotions et préjugés
  • Piloter le coaching
  • Utiliser une grille d’évaluation
  • Gérer ses émotions
  • Communication interpersonnelle
  • Leadership
  • Etre à l’écoute de la personne
  • Humaniste : placer l’homme et les valeurs humaines au-dessus de toutes les autres valeurs

Compétences spécifiques

Savoir
 Savoir-Faire
Savoir être
  • - Outils spécifiques :
    • Co-développement
    • Médiation
    • Outils psychotechniques
    • Sociologie des organisations
    • Communication interpersonnelle
  • - Savoir vendre sa prestation
  • Savoir construire une offre de service professionnelle
  • Analyse des compétences
  • Superviser des coachs
  • Animation d’une équipe
  • Diriger un service ou une structure
  • Former des coachs
 

Environnements de travail

Structures
Secteurs
Conditions
  • Dans l’entreprise, hors organigramme quand il intervient
 
  • Travailleur indépendant
  • Consultant interne

Mobilité professionnelle

  • Aires de mobilité
    • Faire des bilans de compétences et professionnels
  • Formateur
  • Conseil en entreprise
  • Médiateur
  • Consultant en reclassement
  • Les tendances d’évolution
  • Hausse du besoin d’accompagnement des individus
  • Hausse du besoin de performance économique et sociale (partie RH du RSE)

Le métier de coach

Le coach :

Le coach accompagne une personne, une équipe ou une organisation pour dépasser une situation donnée et gagner en autonomie. Le coach intervient dans un cadre professionnel ou personnel. Il suit un processus précis. Le coach a acquis les connaissances en termes théoriques, méthodologiques, d’outils, de posture et d’expérience de vie, nécessaires à l’exercice de sa fonction.

Le coaching :

C’est une relation d’aide ou d’accompagnement, conduit dans un processus d’autonomisation qui permet à un individu ou un groupe de mobiliser ses propres ressources afin de dépasser une situation personnelle ou professionnelle, en cohérence avec les objectifs qu’il se fixe.
Le coaching est une démarche qui permet au coaché de faire émerger ses propres ressources et solutions afin de réaliser ses objectifs personnels ou professionnels.
Le client commanditaire est la personne morale ou physique qui passe commande et qui prend en charge financièrement le coaching. Le client bénéficiaire est la personne physique qui est accompagnée au cours du coaching. La relation du coach à son client repose sur un lien contractuel et volontaire. Avec le client commanditaire, le coach conclut un contrat commercial qui fixe les objectifs globaux de l’action, sa durée et son rythme, le montant des honoraires. Avec le client bénéficiaire, le coach s’engage sur un contrat moral. Il demande au bénéficiaire de fixer les objectifs spécifiques.
Le client bénéficiaire peut être aussi le client commanditaire.

Le processus de coaching :

Le coach effectue la mise en oeuvre et le suivi de la démarche permettant d’atteindre, pour le coaché, les objectifs d’amélioration définis dans le contrat d’intervention
Le processus du coaching comprend trois étapes :

  1. un entretien initial de définition des objectifs de développement du bénéficiaire
  2. des séances de travail guidées par l’atteinte des objectifs
  3. une réunion finale d’évaluation du coaching
  • un ou plusieurs entretiens d’évaluations intermédiaires peuvent être réalisées
  • le cas échéant, des travaux d’intersession réalisés par le coaché - le lieu où se déroule le coaching est neutre et de nature à favoriser la libre expression et à garantir la confidentialité.
  • le coach professionnel est soumis à une obligation de moyens. - quand il est sollicité sur un champ qui n’est pas le sien le coach professionnel fait état des limites de sa compétence. Il oriente alors vers un praticien pertinent.

La posture de coach :

C’est un état d’esprit fait :

  • d’une l’écoute attentive de la demande du coaché
  • d’empathie, d’attention, de respect
  • de rigueur
  • le coach veille à contrôler ses propres projections et a priori

Ethique du coaching :

  • elle est humaniste, l’Homme est au centre de l’accompagnement et il s’y épanoui librement
  • elle garantit le respect inconditionnel de la personne
  • émancipation : le coach contribue à aider le coaché à se libérer d’un état de dépendance morale, de préjugés. Il crée les conditions de travail qui amènent le coaché à agir librement et à se déterminer par lui-même.

Au regard du bénéficiaire :

  • Le coach établit, avec le bénéficiaire, une relation d’égal à égal fondée sur l’altérité.
  • C’est une relation interactive favorisant l’émergence de solutions par et pour le bénéficiaire.

Au regard de la structure cliente :

  • Le coach observe une stricte neutralité au regard des enjeux, tensions ou conflits qui pourraient traverser la structure cliente.

De la supervision et de l’évolution de la pratique du coach :

  • Le coach professionnel s’organise pour bénéficier d’un étayage confraternel et actualise ses connaissances.

Des devoirs et obligations du coach :

  • probité et intégrité

Des incompatibilités :

  • Le coach professionnel s’interdit d’accepter toute mission qui pourrait comporter un conflit d’intérêts. Le coach professionnel s’interdit toute mission ou le coaching serait instrumentalisé au détriment du bénéficiaire ou de tiers.

Des obligations :

  • Le devoir de confidentialité n’exclut pas, en certaines circonstances laissées à l’approbation du coach ou aux exigences de la loi, un devoir d’alerte.

 

Thierry Bianchi
Président du Cercle National du Coaching