Editorial

Éditorial janvier-février 2018

La reconnaissance du métier de coach :

Le Cercle National du Coaching agit.

Quel avenir pour le coaching en France ? C’est par cette question pleine de promesse que commençait l’éditorial du Cercle National du Coaching en janvier 2016.

Dans son Assemblée Générale d’avril 2013 le Cercle National du Coaching-CNAM devient le Cercle National du Coaching et un think tank fondé sur un réseau de consultants experts et d'entreprises. A partir de cette mandature, dans une indépendance totale, nous nous assignons la tâche de réfléchir aux questions d’éthique du coaching et de partager une ambition : constituer une association de référence dans le coaching en France, au service du développement des compétences de ses membres.
En 2013 nous exprimions le souhait que cette éthique du coaching soit traduite dans une proposition de loi.

En 2002 naissait au sein du Conservatoire National des Arts et Métiers, une association de coachs, le Cercle National du Coaching-CNAM, reposant sur les valeurs de cette institution CNAM plusieurs fois centenaire.

Ces 15 années d’expériences, de productions écrites sous la conduite de son Conseil scientifique, mais aussi par l’apport de professionnels extérieurs au Cercle, n’ont eu qu’un seul but : faire progresser l'idée du coaching, son éthique et la performance de l'accompagnement individuel et collectif.
Nous avons asquis la conviction qu'un accompagnement managérial de qualité qui comporte une vision de réussite individuelle à travers le collectif, de promotion individuelle et de maintien ou de développement de l'employabilité, donne de la valeur à l'entreprise et contribue à la performance des salariés.
Par les activités développées au sein de notre think tank, dîners-débats, conférences, codéveloppement et divers ateliers de rélexion et groupes de travail, nous oeuvrons pour le développement de l’accompagnement individuel et collectif dans le cadre du management des hommes et des organisations.
La vocation et l’originalité de notre think tank est de permettre les échanges et la réflexion autour de la question du coaching et plus largement des problématiques de l’entreprise liées au management humain.

En 2013 nous nous engagions dans un « Collectif des présidents » pour l’amélioration de la formation professionnelle et de l’apprentissage, constitué de vingt-et-une associations et organisations impliquées dans les questions de formation professionnelle et d’apprentissage. Ce collectif a été créé le 15.02.2013 lors du débat législatif préparatoire à la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale. Dans ce cadre, il a remis au Président de la République le 7.02.2014 un rapport intitulé « Réussir les transitions » (wcfel.org/lll/?p=2376). Par ailleurs, le Collectif des présidents a organisé en juin 2017 un « Grand oral des candidats » sur le thème de la formation professionnelle lors du débat des élections présidentielles de 2017.  Ce collectif est porté par le Comité Mondial pour les Apprentissages tout au long de la vie (CMA) lui-même partenaire de l’UNESCO.

Récemment dans le cadre de discussions avec le SYCFI (Syndicat des Consultants-Formateurs Indépendants) notre think tank a souhaité s’associer au débat en cours sur la réforme de la formation. En vue des réformes à venir, le SYCFI initie une concertation pour élaborer des propositions qui seront faites à la Ministre du travail, Madame Muriel Pénicaud.

Cette initiative est soutenue par la DGEFP (La Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle) et les travaux sont menés conjointement avec la CSFC (Fédération des Chambres Syndicales des Formateurs Consultants,) qui, comme le SYCFI, représente les indépendants de la formation et du conseil. En concertation avec le SYCFI, le CNC a produit une fiche métier du coaching, sur le modèle très efficace de la fiche ROME (Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois) de Pôle emploi.
 
Proposer une définition du métier de coach c’est reconnaître le professionnalisme des acteurs de l’accompagnement professionnel. Cette proposition s’inscrit dans ce contexte inédit d’une transformation de la formation professionnelle, portée par notre think tank qui entend défendre la profession de coachs, dans une indépendance par rapport aux écoles de pensée, personne n’étant lésé par ses propositions.
 
Le Cercle National du Coaching a fait la proposition d’obtenir pour la profession de coach un code APE (activité principale exercée). La légitimité d’un code APE et de la reconnaissance par l’Etat, porte sur l’accompagnement des salariés et des fonctionnaires dans leur parcours professionnel.

Nous sommes partenaire du SYCFI dans cette démarche d’organisation de nos professions.

Aussi sous la demande de nos adhérents, nous avons mis en place, sous l’égide de notre Comité scientifique, une certification de coachs qui n’est liée à aucune école de coaching mais professionnalisante. Le Cercle National du Coaching agit pour affirmer une identité collective autour de valeurs, de principes et de pratiques de la profession de coach et plus largement de professionnels de la relation d’aide en milieu de travail.

Notre think tank se donne pour mission de rendre service aux différents acteurs de l’accompagnement et au ministère dans le cadre des transformations à venir de la formation professionnelle.

En ce début d’année 2018, le Président du Cercle National du Coaching a l’honneur de vous informer que conjointement avec le SYCFI et en partenariat avec des entreprises, centres de formations, écoles, associations, réseaux et personnalités, nous avons déposé fin décembre 2017, auprès du Ministère du Travail, une demande officielle de reconnaissance du métier de coach, une demande d’inscription du métier de coach au Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois, et une demande d’un code APE coaching.
La liste des nos soutiens ne cesse de croître, nous en citons quelques-uns : Lee Hecht Harrison Dirigeants & Managers, Comité Mondial pour les Apprentissages tout au long de la vie, Groupe ESG à Paris, Eurogroup Consulting, OBEA, Dirigeants & Partenaires, PRADITUS, réseau REPAIRA …ainsi que de nombreuses personnalités. Les Présidents d’ICF et d’EMCC ont été invités à rejoindre cette démarche CNC/SYCFI, pour le bénéfice de tous les professionnels de l’accompagnement.

Dans les semaines qui viennent nous poursuivrons ce travail auprès des pouvoirs publics pour que le coaching soit enfin reconnu, acquiert ses lettres de noblesses pour une diffusion plus large, démocratique, au service des salariés comme des organisations.
C’est dans cette espérance qui prend corps que le Conseil d’Administration du Cercle National du Coaching, se joint à son Président pour vous souhaiter Mesdames et Messieurs une très belle année 2018.

Thierry BIANCHI
Président du Cercle National du Coaching

Newsletter

Inscription à notre newsletter

Mardi 13 février 2018 – 19h30

La supervision des coachs

Alexandre GINOYER et Odile THIVILLIER.

En partenariat avec l’ESG MBA. Conférence animée par Thierry BIANCHI (Président du Cercle National du Coaching, Coach personnel et professionnel)
Alexandre Ginoyer est intervenant de l’Ecole Polytechnique et Vice-Président du Comité Mondial pour les Apprentissages tout au long de la vie (CMA), partenaire officiel de l’UNESCO.
Odile THIVILLIER est consultante et coach depuis 25 ans, dans différents cabinets et en libéral. Son activité privilégie de plus en plus le coaching, et plus particulièrement sur les problématiques individuelles et collectives.
Secrétaire du Cercle National du Coaching, Odile THIVILLIER est certifiée coach référente, elle a contribué à l’élaboration de la Charte éthique du CNC, anime des ateliers de Codéveloppement pour coachs et est représentante du CNC dans la région Centre.

Logo MBA ESG ptLa conférence se déroulera le mardi 13 février 2108 de 19h30 à 21h. Accueil à 19h15.
35 avenue Philippe Auguste – 75011 PARIS.
La conférence sera suivie d’un moment de convivialité.

Télécharger le flyer

Inscription obligatoire - prix d’achat de la conférence : 10 euros. Gratuit pour les membres du CNC.

Merci de mettre votre nom
Merci de saisir votre email
Merci de mettre un téléphone où vous joindre
Merci de mettre votre profession
Entrée non valide

Communiqué de presse du Cercle National du Coaching

Réforme de la formation professionnelle :

Les propositions du Cercle National du Coaching

Le Cercle National du Coaching rassemble les managers et les coachs qui veulent un coaching en action fondé sur une éthique.
Le Cercle National du Coaching est un think tank, fondé sur un réseau de consultants experts et d'entreprises. Il oeuvre pour le développement de l’accompagnement individuel et collectif dans le cadre du management des hommes et des organisations.
Le Cercle National du Coaching a la conviction qu'un accompagnement managérial de qualité qui comporte une vision de réussite individuelle à travers le collectif, de promotion individuelle et de maintien ou de développement de l'employabilité, donne de la valeur à l'entreprise et contribue à la performance des salariés.
Le Cercle National du Coaching n’est pas un centre de formation.
Par l'ensemble de ses activités, le Cercle National du Coaching fait progresser l'idée du coaching, son éthique et la performance de l'accompagnement individuel et collectif.

Lire la suite ici

Le métier de coach

Appellations

  • Coach professionnel interne ou externe
  • Coach de vie
  • Coach scolaire
  • Coach sportif
  • Manager-coach
  • Formateur-coach
  • Coach d’équipe
  • Coach d’organisation
  • Coach stratégique

Définition

Accompagner une personne, une équipe ou une organisation pour dépasser une situation donnée et gagner en autonomie. Le coach intervient dans un cadre professionnel ou personnel.

Accès à l'emploi métier

Cet emploi/métier est accessible avec une formation permettant d’acquérir les connaissances en termes théoriques, méthodologiques, d’outillage, de posture

Conditions d'exercice de l'activité

L'activité de cet emploi/métier s'exerce au sein de toute organisation publique et privée.
Elle se réalise au travers d’un nombre défini de séances, précédées d’une définition des objectifs et conclues par une réunion de synthèse.

• Relation hiérarchiques et fonctionnelles

Le coach est indépendant, impartial au regard des enjeux, tensions ou conflits qui pourraient traverser l’organisation.

• Astreintes

Disponibilité dans le cadre du calendrier et hors du calendrier

• Champs d’autonomie et de responsabilité

  • Agit dans l’intérêt du coaché
  • S’engage et se limite à ses seuls champs de compétences
  • Conduit le processus du coaching en autonomie et confidentialité
  • Dans l’accompagnement individuel et collectif ouvert à toutes et à tous
  • Fait le lien entre le professionnel métier et le monde du travail pour dépasser une situation
  • Aide la personne à faire émerger ses savoirs-être et savoir-faire propres à elle

Compétences de base

  • Le coach professionnel est en mesure d’expliciter les fondements théoriques, des courants, méthodes et outils sur lesquels il fonde sa pratique.
  • Le coach utilise des méthodes et outils dont il reconnait qu’ils peuvent faire l’objet de débats contradictoires et ouverts entre professionnels.
  • Le coach s’appuie une charte d’éthique qui sert de référence auprès d’un médiateur en cas de conflit entre coach et coaché
Savoirs
Savoir-faire
Savoir-être
  • Connaître des concepts, des méthodes et des outils d’accompagnement
  • Avoir une culture générale
  • S’approprier la posture de coach
  • Conduire le processus de coaching
  • Mener un entretien exploratoire
  • Analyser le contexte et la situation du coaché
  • Amener le coaché à fixer ses objectifs
  • Établir le contrat de coaching et les conditions particulières d’intervention
  • Contractualiser la relation avec le donneur d’ordre et le bénéficiaire
  • Effectuer la mise en oeuvre et le suivi de la démarche permettant d’atteindre les objectifs d’amélioration définis dans le contrat d’intervention
  • Mener un processus d’élucidation situations bloquantes, au cours d’un ou plusieurs entretiens
  • Réguler une relation interpersonnelle/ Maîtriser les règles de la relation duelle
  • Travailler sur des problématiques concrètes du coaché
  • Mettre à distance ses propres émotions et préjugés
  • Piloter le coaching
  • Utiliser une grille d’évaluation
  • Gérer ses émotions
  • Communication interpersonnelle
  • Leadership
  • Etre à l’écoute de la personne
  • Humaniste : placer l’homme et les valeurs humaines au-dessus de toutes les autres valeurs

Compétences spécifiques

Savoir
 Savoir-Faire
Savoir être
  • - Outils spécifiques :
    • Co-développement
    • Médiation
    • Outils psychotechniques
    • Sociologie des organisations
    • Communication interpersonnelle
  • - Savoir vendre sa prestation
  • Savoir construire une offre de service professionnelle
  • Analyse des compétences
  • Superviser des coachs
  • Animation d’une équipe
  • Diriger un service ou une structure
  • Former des coachs
 

Environnements de travail

Structures
Secteurs
Conditions
  • Dans l’entreprise, hors organigramme quand il intervient
 
  • Travailleur indépendant
  • Consultant interne

Mobilité professionnelle

  • Aires de mobilité
    • Faire des bilans de compétences et professionnels
  • Formateur
  • Conseil en entreprise
  • Médiateur
  • Consultant en reclassement
  • Les tendances d’évolution
  • Hausse du besoin d’accompagnement des individus
  • Hausse du besoin de performance économique et sociale (partie RH du RSE)

Les outils et les fondements du coaching et de l’accompagnement

Prochain atelier sur le thème :
« Les outils et les fondements du coaching et de l’accompagnement »
Lundi 12 février 2018 à 20h00
dans les locaux du CMA, 40 rue des Blancs-Manteaux, 75004 Paris,

Détails et inscription

Soirée de présentation du processus de certification

Jeudi 17 mai 2018 de 19h00 à 21h00 - Accueil à 18h45

pdf de présentation

Détails et inscription